Kosovo citizen looks at aging coal-fired power plant. Photo Credit: Lum Citaku
Nous avons la chance d'arrêter une importante centrale électrique sale qui va empoisonner l'air et d'accélérer le changement climatique.

Voici la situation: La Banque mondiale et le Département d'Etat américain veulent financer une énorme nouvelle centrale au charbon au Kosovo. Mais de nouvelles études montrent que le Kosovo n'a pas besoin d'une nouvelle centrale au charbon  - le pays peut atteindre ses aspirations à l’énergie et au développement à travers des investissements plus rentables dans l'efficacité énergétique, la réduction des pertes d’électricité et l’énergie renouvelable.

Nous avons maintenant devant nous une semaine pour essayer de dissuader la Banque mondiale d'aller de l'avant avec la centrale de charbon proposée. Un « groupe d'experts » de la Banque mondiale va décider la semaine prochaine si la centrale de charbon avance, et c’est indispensable qu’ils sachent que notre mouvement est prêt à s'unir avec la communauté sur place au Kosovo pour lutter en faveur des alternatives au charbon.

S'il vous plaît, signer dès aujourd'hui en remplissant le formulaire dans la boîte sur la droite. Votre message sera reçu à la Banque mondiale, l'ambassade américaine au Kosovo, et au Parlement du Kosovo.

Photo: Lum Citaku

  • La République du Kosovo, indépendant depuis 2008, est un petit pays de moins de 2 millions de personnes dans les Balkans qui regorge de la  5ème plus grande réserve lignite (la plus sale de la sorte) dans le monde. Il ne correspond pas tout à fait à l'échelle des sables bitumineux du Canada en termes quantité totale de charbon, mais pour un pays aussi petit que le Kosovo, une centrale au charbon proposée sur place, poussée par le gouvernement des Etats-Unis et la Banque mondiale, est très certainement leur version du Keystone XL.
     
  • Le Kosovo a déjà deux usines de combustion de charbon lignite, appelées Kosovo A et Kosovo B. Les deux sont très polluantes, ce qui contribue à la fois au réchauffement climatique et à la pollution locale intense et impacts sur la santé. La Banque mondiale, à la demande du Département d'Etat américain, veut financer la construction d'une centrale à charbon 3ème, "Nouveau Kosovo."

Pour la direction de la Banque Mondiale:

Marche arrière sur le charbon au Kosovo. Déjà le Kosovo et le monde entier subit les effets nocifs des combustibles fossiles. Comme de nouvelles études le montrent, le Kosovo n’a pas besoin d’une nouvelle centrale de charbon. Il peut atteindre ses aspirations à l’énergie et au développement à travers des investissements plus rentables dans l'efficacité énergétique, la réduction des pertes d’électricité et l’énergie renouvelable. Arrêter de promouvoir le charbon au Kosovo et dans le monde entier.

Signé,

Nous avons sauvegardé vos informations lors de votre dernière connection, il suffit de cliquer ci-dessous pour signer. (Pas vous? Déconnectez-vous.)

    Not ? Click here.
    Efrain 2014-09-08 13:28:21 Puerto Rico
    Catyyopjrex 2013-11-04 05:41:00 Antigua and Barbuda
    Laphpothe 2013-08-30 13:19:47 Country
    ShonoDanonuGs 2013-08-27 18:32:08 Country
    de Burlet 2013-05-24 12:42:53 United States
    Omini 2013-05-15 16:28:31 United States
    KOUGBLENOU Vianio 2013-04-30 10:08:39 Benin
    Helena Arroyo 2013-04-04 13:18:30 Canada
    Baïla Raffin 2013-03-03 17:54:52 France
    Pauline Raffin 2013-03-03 17:54:06 France