À Sa Sainteté le Pape François :

Votre reconnaissance de la réelle menace du changement climatique, les efforts entrepris par le Vatican pour devenir le premier état au bilan carbone neutre, ainsi que votre dévouement à respecter la Création nous donnent de grands espoirs.

Nous vous invitons à user de votre autorité et des pouvoirs qui sont les vôtres pour montrer l’exemple au monde entier. Nous faisons appel à vous pour que la Banque du Vatican retire tous ses investissements de l’industrie des combustibles fossiles responsable de la crise climatique, et pour soutenir publiquement le mouvement croissant de désinvestissement du secteur fossile.

Nous vous remercions pour votre engagement en tant que dirigeant.

Signature,

Bonjour !

Nous avons gardé vos coordonnées, cliquez ci-dessous pour continuer.

 
Derniers signataires ::
Catherine Cotte France
Mireille Bourrut Lacouture France
Antoine NEAUD France
Alaya Palamidis France
Bogdan Gioara Romania
Jaltier Melie France
Chantry Mégane Belgium
Michel Chantry Belgium
Gilles Aubé Canada
Sophie Garcia Belgium
Beatrice Boulogne France
Gardiennet Pascale France
Vianin Camille Switzerland
Regis WOIMBEE France
Pautard Didier France
Jean & Thérèse MAZZIOTTA France
Eric Antoine Monnier France
Georges Rousset France
Kieffer Gérard Luxembourg
Ostorero Jerome Switzerland
Florence Persoz Switzerland
Déseraud Christine France
Prabodh Pourouchottamin France
Simon LOUISTISSERAND France
Christine Mueller Switzerland
Guillaume ALAMOME France
Veronique Gambier France
Harold Heuzé France
Juan J. J. Martínez Martínez Pérez Spain
Gérard ROBIN France
Fchristian F Switzerland
le Borgne France
Dooms Rita France
Menard Frédéric France
Sap Phram France
Bogers Jeroen France
Sylvain Maillard France
Bages Limoges Olivier France
Aurelie ranzieri France
Cambier Jean Pierre France
VARAILLON LABORIE Jean-Robert France
Claude cereize France
Anne-Marie Beauregard Canada
Alfred Morizot France
Danièle Coudé France
Beal Béal Canada
Beal Béal Canada
Béal BEAL France
melanie Bénard France
Jeanine Fradin France
Pascaline curtet France
Jean Calvet France
Marie-Françoise Munck de Munck Belgium
OlivierLANOË France
M Thérèse Meyer France
Silja Stirnimann Spain
MAZE Sophie France
Antoine LEGENDRE France
Guy Fraissinet France
GAUME jean pierre France
Sylvie Cercle Leveille France
Simon Tymen France
Adélaïde Carbonnières de Carbonnières Belgium
Marie-Paule Fratani France
Yenna Raslebol France
Riché Philippe France
LOICHEMOL Chantal France
Lenfant Marylène France
Laberge Céline Canada
Louise Sugg France
David LEMERCIER France
Annette Cazaux France

Détruire la planète est inacceptable, gagner de l'argent en la détruisant est pire encore.

Le mouvement de désinvestissement des énergies fossiles s’est toujours fondé sur un raisonnement fondamentalement moral : l’investissement dans l’industrie des énergies fossiles est néfaste. Le changement climatique est une injustice.

Il y a des principes sur lesquels les Chrétiens comme les non Chrétiens peuvent tous se rejoindre. Au cours des deux dernières années, des centaines d’universités, de villes et de congrégations religieuses se sont d’ailleurs rassemblées autour de l’idée du désinvestissement des énergies fossiles. Elles ont demandé aux institutions concernées  de rendre leurs investissements compatibles avec leurs principes moraux, adressant ainsi un message symbolique fort : les agissements de cette industrie sont incompatibles avec un monde vivable. Nous devons donc nous y opposer.

De nombreux responsables ont répondu à l’appel. Ces derniers mois, des institutions religieuses telles que les Universalistes Unitariens, l’Église Unie du Christ et le Conseil œcuménique des Églises se sont engagées à désinvestir des énergies fossiles. En juin dernier, l’Université de Dayton a été la première université catholique à désinvestir.

Le vent est en train de tourner. Il est temps que le Vatican désinvestisse.

Le Pape François est écouté par 1,2 milliards de catholiques et est une figure respectée par les chrétiens et comme les non chrétiens. Il est donc en position de jouer un rôle décisif, grâce au pouvoir moral inégalable qu’implique sa fonction,en soutenant le mouvement pour le désinvestissement.

Dans les mois à venir, le Pape François a prévu de publier une encyclique, lettre circulaire exposant la position officielle de l’église catholique, sur la responsabilité de l’humanité dans la sauvegarde de la Planète.

Le Pape a conscience des menaces liées au changement climatique. Il comprend l’impératif moral de veiller sur la Création. Il sait que si nous n’agissons pas, les impacts du changement climatique seront redoutables et que les peuples les plus vulnérables de la planète seront les premières victimes. Il mesure la responsabilité des humains dans la protection de la planète et de leur propre sort.

Demandons donc au Pape François d’inclure le désinvestissement dans son argumentaire moral.



English | Español | Português | Deutsch | Italiano 日本語 Polski | العربية