Ajoutez votre nom !

Pour un Facebook Zéro Fossile

Destinataire : Mark Zuckerberg, PDG de Facebook

Nous demandons à Facebook, l'une des plus grandes plateformes publicitaires au monde, de bannir totalement de ses espaces publicitaires les entreprises de l'industrie fossile. 

L'industrie fossile nous a mené·e·s au bord de l'effondrement climatique. Pourtant, Facebook récolte encore d'énormes sommes d'argent en relayant les messages publicitaires de ces entreprises. Il est temps pour Facebook de choisir son camp : êtes-vous avec eux et allez-vous continuer de tirer profit de la crise climatique ? Ou bien êtes-vous prêt à devenir un #FacebookZéroFossile ?

D'autres secteurs néfastes ont déjà été interdits de diffusion de publicités sur Facebook. On ne peut pas faire la promotion du tabac ni des armes à feu sur Facebook, alors pourquoi peut-on encore y promouvoir les entreprises qui brûlent du charbon ?

Par le passé, la pression publique a déjà incité Facebook à changer ses pratiques. Lorsque Facebook a été interpelé au sujet de l'utilisation du charbon pour alimenter en énergie ses centres de données, l'entreprise s'est engagée à passer aux énergies renouvelables. Facebook a déjà déclaré qu'il est attaché à la lutte contre les dérèglements climatiques. Aujourd'hui, c'est à nous de lui montrer que les mots ne suffisent pas, nous exigeons des actes.

Signez la pétition pour exiger un #FacebookZéroFossile !


BP, Shell, Exxon et Chevron figurent parmi les 25 principales entreprises responsables de plus de la moitié des émissions mondiales de CO2 depuis 1988 (1). Elles savaient que leurs activités entraîneraient des dérèglements climatiques et toucheraient des populations entières aux quatre coins du monde (2). Mais cela ne les a pas arrêtées. Elles persistent encore aujourd'hui à extraire et à brûler des combustibles fossiles.

Elles font également partie des entreprises de l'industrie fossile qui investissent chaque année des millions de dollars dans la publicité sur Facebook. Ces entreprises diffusent ainsi des publicités sur des sujets aussi divers que le lobbying des responsables politiques, la promotion de stations-service et de programmes d'études supérieures, ou même leurs efforts en faveur des énergies renouvelables. 

Facebook déclare être déterminé à lutter contre les dérèglements climatiques (3), mais son empressement à accepter l'argent des entreprises responsables de ce phénomène montre le contraire.

Nous voulons que Facebook change ses règles. Il y a un précédent : un autre secteur néfaste est déjà interdit de diffusion de publicités sur Facebook. Facebook n'autorise aucune publicité faisant la promotion de « la vente ou de l'usage de produits du tabac et d'accessoires connexes ». La prochaine étape logique serait une interdiction similaire pour les entreprises qui brûlent des combustibles fossiles et détruisent la planète. On ne peut pas faire la promotion du tabac ni des armes à feu sur Facebook, alors pourquoi peut-on encore y promouvoir les entreprises qui brûlent du charbon ?

Les publicités des entreprises de l'industrie fossile font souvent la promotion de leurs efforts pour orienter leurs activités vers des sources d'énergie renouvelables et propres. Peut-être avez-vous déjà vu certaines de ces publicités au cours de votre navigation sur Facebook. Ces publicités mettent l'accent sur leurs initiatives dans les domaines de l'énergie éolienne, des biocarburants et des « technologies du futur », mais elles ne disent pas toute la vérité. Des rapports ont démontré que les compagnies pétrolières et gazières n'ont consacré qu'environ 1 % de leur budget 2018 aux énergies propres (4).

Par le passé, la pression publique a déjà incité Facebook à changer ses pratiques et nous pouvons y parvenir une fois de plus. Lorsque Facebook a été interpelé par des groupes environnementaux au sujet de l'utilisation du charbon pour alimenter en énergie ses centres de données, l'entreprise s'est engagée à passer aux énergies renouvelables. (5).

Facebook affirme que le développement durable fait partie de ses priorités. Mais nous devons lui faire comprendre que cette démarche est incompatible avec le fait d'accepter de l'argent des entreprises qui provoquent le dérèglement climatique. Les paroles ne suffisent pas, alors nous exigeons des actes. 

Nous demandons à Facebook de bannir de ses espaces publicitaires les entreprises de l'industrie fossile qui sont responsables des dérèglements climatiques. Ajoutez votre nom à la liste et rejoignez le mouvement pour exiger dès aujourd'hui un #FacebookZéroFossile !


Sources
:

  1. https://www.theguardian.com/sustainable-business/2017/jul/10/100-fossil-fuel-companies-investors-responsible-71-global-emissions-cdp-study-climate-change
  2. https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2018/sep/19/shell-and-exxons-secret-1980s-climate-change-warnings
  3. https://sustainability.fb.com/
  4. https://www.reuters.com/article/us-oil-renewables/big-oil-spent-1-percent-on-green-energy-in-2018-idUSKCN1NH004
  5. https://www.greentechmedia.com/articles/read/facebook-pledges-to-buy-100-renewable-energy-by-2020

Signez la pétition pour exiger un #FacebookZéroFossile !

Bonjour !

Nous avons gardé vos coordonnées, cliquez ci-dessous pour continuer.

Ne pas ? Déconnexion

Pour obtenir les dernières informations sur la suite de la campagne #FacebookZéroFossile, vous devez accepter de recevoir quelques e-mails de manière ponctuelle.

En soumettant vos informations, vous adhérez à notre politique en matière de confidentialité ainsi qu’à nos conditions de service. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.